Budget :
Tranche d'âge :
Pour qui :
à l'occasion de :

Les conseils d'une femme

Dates à retenir

Paiement et livraison


Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter

Accueil > Le blog > Le e-commerce en province, une difficulté ?

Le e-commerce en province, une difficulté ?

Vendredi 16 Avril 2010 à 23h43

Par karin, dans les catégories : info web, L'histoire du site

Quand le site de cadeaux pour femmes "Pense-a-elle" a été "projeté" avant d'être créé, il a fallu passer pas mal de barrières, notamment du fait du secteur d'activité, qui en province, ressemble à une nouvelle planète...

Quand vous débarquez avec votre joli projet de e-commerce, dans les divers organismes que sont le FONGECIF pour les formations, ou les conseils régionaux pour les subventions, c'est édifient à quel point vous faites, soit, peur, soit rire. Peur parce que le e-commerce, ça ne parle à personne. « E » quoi ? Mais y'a jamais eu de "e" devant commerce". "non Madame pas "euh" mais "iii""...Enfin je vous la fais lourde là mais c'était un peu ça quand j'ai fait ma demande de formation en "e-commerce" auprès du FONGECIF il y a 2 ans maintenant. Déjà, il fallait la trouver la formation, ben oui parce que en province une formation en e-commerce, ça ne court pas les rues. Alors, après avoir trouvé l'organisme (à plus de 60 kilomètres de la ville principale de tout de même 150000 habitants), il a fallu convaincre la dame du FONGECIF que oui, même avec un BAC+5, ben on ne connait pas tout, et une petite formation pour un nouveau métier c'est important. Et bien non, «trop qualifiée" on m'a dit...

Tant pis, j’ai donc acheté les meilleurs livres du moment sur le e-commerce, notamment "Réussir sa boutique en ligne" d’oxatis qui m’a appris les rudiments puis comme je l’ai déjà cité, le livre d’Olivier Andrieu sur le référencement. Ça c’est fait.

Ensuite, il a fallu aller présenter le projet devant la banque. Là j’ai eu la chance d’être prise au sérieux par mon banquier qui me connaît depuis que je suis étudiante et qui a confiance en moi et mon parcours. Enfin confiance, merci OSEO de vous adosser à mon prêt bancaire pour garantir 70% de ce dernier, sachant que je garantie le reste. Risque bancaire = 0. Cependant je n’ai pas connu les déboires d’autres e-commerçants compétents qui doivent encore se battre pour être reconnus, comme Peggy, de Bagatelles.

Puis ce fut le tour de Calvados Création qui a été mitigé sur ma stratégie commerciale, pas assez puissante en terme d’accompagnement (euh, vous savez combien ça coûte un attaché de presse vous ???). J’ai fait sans eux, car malgré tout, ils ont tous convenu que mon projet était intéressant et bien conçu.

Est venu le tour d’un organisme de subvention pour la stratégie de développement justement. Et là encore, le web ne représente pas à leurs yeux un terrain de développement économique suffisant, comme on l’entend en région : de la création d’emploi tout de suite et maintenant, du bâtiment en location professionnelle avec plein de M² ! Bref, ne créant pas d’emploi la première année, je n’étais pas intéressante… "Vous comprenez Madame, un site sur 2 ne passe pas la première année"…Certes, réaliste mais merci d’y croire un tout petit peu quand même…

Tout ceci aurait pu me décourager mais ma mère aurait du les prévenir : plus on me dissuade, plus je m’accroche…et j’ai bien fait : Aujourd’hui nous sommes un réseau de-commerçants de province qui s’échangeons de bonnes astuces pour avancer, on m’appelle pour coacher de futures e-commerçantes qui souhaitent se lancer, des projets s’ouvrent pour créer des références en termes d’e-commerce dans la région et la cerise sur le gâteau, Pense-a-elle est convié aux oraux du concours de Cyber-elles « Powerstarter » qui a bien compris que la discrimination n’est pas uniquement dans des banlieues dites à risques et défavorisées dans les termes où on l’entend mais qu’elle existe aussi ailleurs pour les mêmes raisons : l’ignorance et la peur de perdre du pouvoir….

Et vous, avez-vous rencontré des embûches du fait de ce nouveau métier ?

 

Mots-clés : e-commerce, subventions, formations, obstacles au projet

Les commentaires :

  1. Lundi 19 Avril 10 à 21h04, par Jade
    On m'a refusé un prêt parce que j'étais une femme et que mon projet était "sans ambition". C'était dans le domaine du judo...Depuis j'ai monté une salle de sport et un site web associé. Ce sont mes frères qui m'ont fait confiance...
  2. Lundi 19 Avril 10 à 21h08, par Karin
    @jade :Ma fille porte le même prénom que vous. Je souhaite que la culture ait évolué quand elle sera en âge de faire son chemin. C'est désolant de constater de telles attitudes encore uajourd'hui...

Ajouter un commentaire :

(ne sera pas publié)

 Les Filles, Faites votre Liste de Cadeaux

 

Trouvez sur Pense-a-elle, des idées cadeau anniversaire femme, des cadeaux maman, cadeaux filles, des cadeaux femme, des cadeaux sacs originaux, un cadeau coquin, des cadeaux surprise pour une soeur, un cadeau invitation pour une collègue, une amie. N'arrivez jamais les mains vides et soyez inventif grâce au générateur d'idées de pense-a-elle ! Livraison cadeau express pour demain ! Les filles, Faîtes votre Liste de Souhait ! Acheter un cadeau pour ma femme, des cadeaux bijoux pour femmes pour lui plaire, cadeau pour une collègue, cadeau pour son anniversaire, des cadeaux express livraison cadeau express, pour qu'un cadeau femme ne soit plus un stress,cadeaux anniversaire femme.